Les domaines d’activité

La Fondation Gelbert a, selon les désirs de son Fondateur et ses statuts, pour but :

“D’allouer des dons à diverses œuvres de bienfaisance, à des associations et à des patronages oeuvrant notamment dans le domaine de la protection de l’environnement, la protection des animaux et le développement d’énergies nouvelles non polluantes, ainsi qu’à l’Université pour favoriser la recherche dans le domaine de la vue.”

Elle est donc active dans les quatre domaines qui sont les siens et étudie volontiers les dossiers complets qui lui sont soumis.

Ces dossiers doivent naturellement répondre aux critères et modalités qui sont fixés tout en restant dans le cadre des limites de l’action de la Fondation.

Son action est prioritairement axée sur la Suisse romande et plus particulièrement dans le canton de Genève où se situe tant le siège que les actifs de la Fondation.

Afin de soumettre une demande dans l’un des quatre domaines couverts par la Fondation Gelbert, il y lieu de se référer aux rubriques particulières correspondantes.

Bien évidemment, nous sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, vous voudrez bien nous contacter au moyen du formulaire de contact qui est à votre disposition.

 Protection de l’environnement

Nous voyons notre mission dans le cadre de la protection de l’environnement en tant qu’acteur provoquant et accélérant le changement des attitudes et habitudes de chacun en regard de la mise en valeur et de la protection de l’environnement.

Pour atteindre ses buts la Fondation Gelbert entend favoriser la recherche et la mise en place de solutions concrètes et efficaces pour répondre à ce défi planétaire qu’est la protection de l’environnement.

Les projets qui nous sont soumis doivent donc répondre impérativement aux critères et modalités de même que concerner les domaines suivants :

  1. Le patrimoine naturel, sa préservation et son entretien, particulièrement dans sa dimension écologique
  1. La préservation de la biodiversité
  2. La gestion durable des ressources en eau
  3. Le soutien à des stratégies de développement durable
  4. La gestion et l’élimination des déchets dans le respect de l’environnement

 

Cette liste n’étant pas exhaustive, tous les domaines pouvant être considérés comme faisant partie de la protection de l’environ-
nement peuvent faire l’objet d’un soutien dans la mesure où ils entrent dans le champ d’action de la Fondation (voir critères et modalités).

Dans tous les cas, il y a lieu de compléter le formulaire/questionnaire de demande préalable de soutien permettant au Conseil de Fondation de donner un préavis de principe pour l’étude du dossier complet qui pourra alors nous être adressé.

Protection des animaux

Respecter les animaux c’est un devoir pour chacun car, au travers de cette considération, nous respectons aussi l’être humain.

Cette notion de protection s’applique aux animaux domestiques, aux animaux de rente, aux animaux sauvages, à l’expérimentation animale ainsi qu’à l’ensemble de la faune peuplant notre pays.

Bien des associations existent déjà et apportent un soutien nécessaire aux animaux, la Fondation Gelbert ne veut en aucun cas se substituer à des structures en place mais, au contraire, pouvoir apporter son aide dans le cadre de projets viables permettant d’apporter et de concrétiser cette protection utile, indispensable au respect des droits de l’animal.

L’action de la Fondation se traduit par l’apport d’un concours financier dans le cadre de projets et d’actions de qualité entrant dans les critères et modalités qui sont les siens.

Les demandes qui nous sont soumises doivent donc répondre aux modalités générales et correspondre aux limites de l’action de la Fondation.

Dans tous les cas, il y a lieu de compléter le formulaire/questionnaire de demande préalable de soutien permettant au Conseil de Fondation de donner un préavis de principe pour l’étude du dossier complet qui pourra alors nous être adressé.

 Développement d’énergies nouvelles

Le développement de nos sociétés engendre des besoins de production sans cesse croissants et, pour produire, l’homme à besoin de ressources naturelles qui sont soit surexploitées (forêts, eau, ressources de la mer, etc.), soit ne sont pas renouvelables (minerais, pétrole, gaz, charbon, etc.), épuisant peu à peu la Terre.

De plus l’exploitation de toutes ces énergies a un coût économique ainsi qu’un impact sur notre environnement qui, nous pouvons aisément le constater, déséquilibre l’écosystème avec, à la clé, le réchauffement climatique, l’aggravation des inondations, la fonte des glaciers, la pollution de même que l’érosion.

Il est grand temps de choisir de préférence les énergies renouvelables afin d’assurer une développement durable prenant en compte la protection de l’environnement.

La volonté et la mission de la Fondation Gelbert est donc d’encourager et de soutenir les projets et actions de qualité dans le cadre des énergies renouvelables utilisant des flux d’énergie d’origine naturelle telles que le soleil, le vent, l’eau, la géothermie, l’aérothermie, etc.

Est concerné tout projet apportant une alternative à l’utilisation d’énergies fossiles tout en préservant l’environnement, le terme de « cleantech » dans sa définition littérale de « technologies propres » ou mieux encore de « technologies vertes ».

Les demandes qui nous sont soumises doivent donc répondre aux modalités générales et correspondre aux limites de l’action de la Fondation (voir critères et modalités).

Recherche sur la vue

L’œil, organe visible de l’un de nos cinq sens auquel nous attribuons très certainement le plus d’importance : la vue, qui nous permet d’apprécier l’apparence de notre environnement.

Son importance primordiale a toujours retenu l’attention d’Eugène Gelbert qui, de son vivant, rêvait de faire construire une clinique spécialisée dans le domaine de la vue et, également, d’allouer des bourses d’études aux étudiants de cette branche.

Respectant totalement le souhait de son frère ainé, Georges Gelbert a donc naturellement inclut ce but dans la fondation qu’il a créée en 2008.

La Fondation Gelbert a, entre autres, pour mission de favoriser et d’encourager la recherche universitaire dans le domaine de la vue.

Sont donc plus particulièrement concernés les projets de recherches menés dans le cadre des Universités de Suisse romande, à savoir principalement Genève ainsi que Fribourg, Lausanne et Neuchâtel.

Dans le cadre spécifique de la recherche universitaire, il est nécessaire de présenter un plan de recherche détaillé avec un curriculum vitae du ou des demandeurs mentionnant l’ensemble de leurs travaux et publications de même que tous les éléments utiles tels que lettres de soutien des Professeurs sous l’égide desquels les demandeurs poursuivent leur recherche ainsi que la durée du contrat les liant.

Les demandes qui nous sont soumises doivent donc répondre aux modalités générales et correspondre aux limites de l’action de la Fondation (voir critères et modalités).